Les Oniriques 2015

Bon j’ai bien 25 choses de plus urgentes à faire que d’écrire cet article (genre une thèse, un article, un poster, un roman, une traduction, quelques avis ici et là…), mais bon comme j’ai pas envie de vraiment réfléchir vu mon état pas des plus frais (réveillez-vous en pleine nuit parce que vous venez de vous faire mordre par une araignée et que ça vous brûle littéralement, que vous avez l??il tout gonflé parce que cette ****** de ***** vous a évidement mordu sur la paupière). Au moins ce sera fait et il ne traînera pas pendant trois plombes.

Donc le week end dernier (06-08 mars) le festival des Oniriques se déroulait à Meyzieu pour la seconde fois, soit deux ans après la première. Et cette fois je n’y étais pas seulement en tant que visiteuse, mais aussi en tant que bénévole ! Voir l’autre côté d’un salon me titillait déjà depuis un petit moment et bon je m’étais dis pourquoi pas…. Copine Meli ayant des connaissances de par son expérience déjà présente dans le domaine, hop me voilà embarquée dans cette folle aventure de chouchoutage d’auteurs/illustrateurs (qui veut du café ? Du thé, du café ? Un peu d’eau ?), comptage de haricots magiques (Bonjour, avez-vous fait votre v?ux du jour ? Non ? Alors vous prenez….) et autres missions diverses et variées comme l’accompagnement d’invités jusqu’aux gares et tout et tout (bon en fait ces trois-là ont été mes seules missions). Une nouvelle expérience et quelle expérience ! J’ai vraiment adoré. L’ambiance de l’équipe de bénévole était super et quel plaisir de retrouver les auteurs et éditeurs que j’apprécie de plus en plus, sans compter les nouvelles rencontres.

Juste un petit regret : Malgré tout ce que je m’étais dit et le temps passé à Meyzieu je n’ai fait qu’un tour trop rapide dans la tour des illustrateurs…

Petit plus : Les chimères qui font peurs mais qui sont tout gentils tout doux quand on surmonte sa peur, les lutins facétieux voleurs de haricots magiques et un problème de ragondins (franchement ça c’était juste mais juste génialissime)


Bien évidement qui dit salon dit…. achats et gribouillis.

Je trouve que j’ai été assez raisonable.
Dans la suite logique je continue ma collection des livres du éditions du Chat Noir avec :
S. Dabat – M. Caussarieu – V. Terral : Black mambo
O. Bruneau : L’ouroboros d’argent
et au passage deux petits gribouillis

L. Genefort (que nous (Meli et moi) avons accompagné le samedi matin de la gare à Meyzieu et avec qui nous avons eu de superbes discussions autours de la SF et notamment de cette adaptation de Dune qui n’a jamais été faite mais qui aurait été juste géante): Mémoria, avec son grabouillon.

N. Le Breton que j’avais déjà rencontré le mois dernier lors d’une dédicace à Temps Livre avec Coupain Laurent : Les âmes envolées, exemplaire tout plein de coups de tampon désormais.



A. Fakhouri – X. Dollo : American fays
où comment détourner le Petit Peuple en mode Al Capone ^^

M. Caussarieu : Dans les veines… Auteur du Chat Noir dans Black Mambo, j’ai complétement craqué pour le premier roman de la demoiselle… En même temps quand au dos du livre les noms de deux de mes auteurs préférés sont écrits….

J’ai aussi profité de ce salon pour faire dédicacer quelques ouvrages que j’avais déjà, à savoir Le chant du Drille d’Ayerdhal, L’envol du dragon le t3 des Empereurs-mages de J-L. Bizien et Le seigneur Sha le t2 du Livre des étoiles de Eric L’Homme




Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s