Blabla d’écrivaillon

Alors qu’une étape significative en tant « qu’auteur » est sur le point de se dessiner concrètement avec la publication de  » When Time drives you insane » dans l’anthologie Montres enchantées aux éditions du Chat noir, je me suis dit qu’il serait peut-être temps de vous présenter les quelques petits gribouillons qui se sont vus offrir une place quelle qu’elle soit dans une publication.

Promis je ne parlerais pas ici de mes publications scientifiques et ennuyeuses à mourir – si si je vous jure. Non parce que bon déjà 1°) leurs places n’est pas en ces lieux de détente et de rêverie et 2°) la dernière personne qui à voulu lire un de mes articles (en fait le seul que j’ai vraiment écrit moi-même que moi-même) m’a dit que c’était bien écrit mais qu’elle n’avait rien compris parce que c’était trop spécialisé. Donc je vous en fait grâce (après si vous êtes de la « partie » et que vous êtes intéressés vous pouvez toujours aller zieuter par ici

Revenons à nos moutons où plutôt mes gribouillons. Il n’y a pas grand chose, ne vous figurez pas trouver ici une bibliographie grande comme un parchemin magique, et je ne me considère pas non plus comme une auteur à proprement parlé. Ce n’est pas de la fausse modestie ou quoi que ce soit de semblable c’est juste que… Je crois que c’est juste que je n’ai pas encore de retour sur mes textes pour pouvoir me prétendre ainsi. Qu’on aime, qu’on déteste, là n’est pas la question, mais hormis pour un texte qui a fait l’objet d’une soumission à une commission éditoriale, les autres n’ont été publiés que parce que je les ai envoyé…

C’est peut-être pour ça d’ailleurs que je ne rédige ce petit article que maintenant, alors que le seul de mes textes à avoir été approuvé – et par là je veux dire vraiment jugé – va être publié. Non parce que des idées et des gribouillons j’en ai tout une clé USB et tout un tiroir plein… Alors bon il serait peut-être temps que je fasse fit de ce qui les retient loquetés et que je poursuive, que j’arrête de m’arrêter à deux chapitres de la fin et que j’aille jusqu’au bout, de tout…

Peut-être qu’un jour, un peu plus tard, dans quelques temps, mois, jours, années, si vous le voulez ou si je m’en sens l’audace, j’écrirais dans cet univers le pourquoi de « j’écris ». Peut-être oui…

Bref… laissons là ces considérations qui ne sont pas à l’ordre du jour et passons à la petite liste… (c’est cool les listes non ? avec pleins de lien et tout et tout -oui là il n’y en a pas beaucoup mais j’ai envie quand même d’espérer qu’un jour il y en aura plus)
Donc, on va le faire par type et par ordre chronologique… et comme j’aime bien me (et vous) compliquer la vie avec l’usage de pseudo alambiqué, je préciserais le « nom de plume » à chaque fois (ce serait tellement plus simple si j’avais choisi le même)…
(et si jamais vous êtes intrigués il vous suffit de cliquer sur le nom de l’ouvrage ou sur sa couverture (au choix, les deux liens sont là, des fois qu’il y en ait un qui foire) pour tomber sur la page où vous pourrez vous le procurer)

° O o o . Poésie . o o O ° (sous le pseudonyme de Révérence Sateenkaari)

* « Absinthe« , in, Eliane Bianchi-Weittmann, La plume d’airain. Edition Lulu.com, 2011
* « Croix de rose« , in, Eliane Bianchi-Weittmann, La plume d’airain. Edition Lulu.com, 2011

(Issus de tous les horizons 48 poètes de tous les âges Réunis dans une même passion Expriment leurs talents sur ces pages Leurs écrits font merveille Vous n’aurez jamais rien lu de pareil ! Leurs rimes, leurs vers s’entremêlent Leurs plumes habiles se démènent et excellent Pour donner naissance à ce recueil de plus de 500 poèmes Tous inédits et uniques sur de nombreux thèmes Un nom à retenir, un recueil à offrir À vos plumes, plaisir d’écrire À vos plumes plaisir de lire !)

* « Un jour tu me remerciera…« , in collectif Viral, spam poétique, 2010
* « Glorifier la Beauté lutine… », in collectif Viral, spam poétique, 2010
* « Embarquez pour le pays des rêves…« , in collectif Viral, spam poétique, 2010
* « Demain le printemps jaillit…« , in collectif Viral, spam poétique, 2010
* « Balayent les chagrins…« , in collectif Viral, spam poétique, 2010
* « Des rires et des pleurs…« , in collectif Viral, spam poétique, 2010
* « Le manège des ambiguïtés…« , in collectif Viral, spam poétique, 2010
* « Nuit étoilée pour des voyageurs harassés…« , in collectif Viral, spam poétique, 2010
* « Dors… Bientôt je serais là…« , in collectif Viral, spam poétique, 2010
* « Demoiselle ma belle…« , in collectif Viral, spam poétique, 2010
* « Pour laisser place à la vie…« , in collectif Viral, spam poétique, 2010
* « Un fil d’azur un fil de neige…« , in collectif Viral, spam poétique, 2010
* « Demoiselle, j’ai semé les graines de la tragédie…« , in collectif Viral, spam poétique, 2010


Recueilsous le régime des Creative Common en non commercial donc si vous voulez lire dites le moi et je vous l’envoie en pdf car je ne sais pas comment faire pour le mettre en téléchargement depuis ma page de blog.

(Dans une société où le message publicitaire devient omniprésent, le poète en tant que passeur d’émotions, colporteur de mots, se doit de détourner les outils de la communication pour redonner à la langue sa fonction relationnelle intrinsèque. Dénuée de tout commerce, le partage poétique s’ancre dans une prodigalité verbale aussi vieille que l’arbre à palabre, que la veillée au coin du feu… À l’ère numérique, les télécommunications ont remplacé la lyre et l’avalanche de pourriels, le brouhaha de l’agora antique. Ainsi en se proposant d’inonder d’emails et de sms non sollicités un premier cercle de contacts et en les invitant à procéder de même, « Viral » veut initier un bouche à oreille électronique. Installation poétique en résonance avec les pratiques d’aujourd’hui tant dans leurs excès que dans leur fonction de réseau cognitif, la pompe amorcée s’est auto-alimentée sur un modèle inspiré des renga japonais.)

  ° O o o . Nouvelles. o o O ° (sous le pseudonyme de Lucie G. Matteoldi)

* « When Time drives you insane« , in, Montres enchantées, Editions du Chat Noir, 2014
Les avis des lecteurs de l’antho :
L’imaginarium
Le livre monde
Le bazar de la littérature images
LivreandCie images
La plume ou la vie
Carolivre
SFFF 100 VF images

La tête dans les étoiles
Les lectures de Madmoizelle Nebel
La bibliothèque de Louloute

Sans Grand Intérêtimages
Le blog de Frédéric Gobillot
L’avis d’Ambresombre sur Babelioimages
Les avis sur Booknode (dont celui de Line-Chanimages)
If is dead
Le monde d’Elhyandra
Les découvertes de Dawn
La tête dans les étoiles


(Indécis entre fuite et union, le temps est un amant insaisissable. Omniprésent, dès qu’on le regarde, il s’efface pourtant, déjà évanescent. Inlassablement, il permet croissance ou use jusqu’à l’extinction. L’être humain pourchasse depuis toujours ce dieu créateur et destructeur, en quête de son asservissement. Secondes, minutes, heures… L’esprit cartésien a beau le fractionner, il n’en demeure pas moins incontrôlable.
Et si la relecture de notre passé, de notre culture, ou encore du progrès scientifique nous en accordait la maîtrise, l’Homme saurait-il mieux gérer son temps ?
Plongez-vous sans perdre une minute dans cette anthologie et peut-être, parmi ses pages, percevrez-vous le tic-tac de ces montres enchantées.)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s